Parole et communication


La Communication chez l’enfant

     La communication est un besoin inné chez l’enfant, il lui permet de confirmer sa personnalité vis-à-vis du monde des adultes et de s’imposer en tant qu’entité humaine complète.
Certes, son statut d’enfant est tout à fait provisoire et momentané. A travers ses pensées, c’est le futur adulte qui se manifeste déjà à nous, en nous rappelant par son comportement qu’il forme une entité complète qui s’exprime à travers son alter égo par un certain nombre de messages plus ou moins cohérent et dont le sens se développe au fur et à mesure qu’il prend de l’âge.
Le rôle des parents et de tout éducateur, dont nous sommes, et de savoir décrypter ces messages en leur donnant leur sens exact.
Communiquer, c’est comprendre l’enfant.
Communiquer, c’est amener un enfant à comprendre l’adulte.
Communiquer, c’est être avant tout compréhensif vis-à-vis de l’enfant qui reste un être fragile en voie de devenir.
La compréhension reste la seule voie possible qui nous permet de mieux comprendre le comportement d’un enfant.
Être compréhensif, c’est avant tout avoir un comportement équilibré et affectif vis-à-vis de cet enfant, tout en étant persuadé que cette compréhension est génératrice d’un équilibre spontané chez l’enfant .
Communiquer avec un enfant, tout en étant compréhensif favorise l’épanouissement de l’enfant et développe sa confiance en soi.
En fin de compte l’un ne va pas sans l’autre et la vraie communication, la saine, celle qui permet à l’enfant de mieux adhérer à nos pensée est celle qui se fait dans la compréhension totale établie dans un double sens adulte-enfant et enfant-adulte.
Communiquer c’est être à l’écoute d’un enfant en toutes circonstance.
Communiquer c’est respecter l’un des droits fondamentaux de l’enfant.
En effet, la charte des Nations Unies sur les droits de l’enfant, en garantissant à l’enfant la liberté d’expression et d’opinion, font de lui un mini-adulte en le préparant à son futur statut d’adulte utile à lui-même et à la société où il sera amené à évoluer.
Donc communication, compréhension et droits de l’enfant se trouvent somme toute interconnectés et permettent à l’enfant de suivre son évolution dans un contexte socio-culturel-éducatif évolutif et favorable à son épanouissement psycho-morale.

 

Requête des parents (PDF)